3045949192_e6e7cfcd36_o

Le principe de base de l’écoute active étant que chacun est le mieux placé pour trouver en lui-même ses réponses, il serait malvenu de chercher à convaincre les autres membres du groupe que nous connaissons la solution qui pourrait leur convenir. Dans un cadre où chaque membre accepte d’être considéré l’égal des autres, des conseils non sollicités pourraient créer une pression envers le membre qu’ils visent.

Cela n’empêche pas les membres de s’entraider efficacement par une attitude d’écoute et de reflet qui aide les autres à préciser leur pensée. Les hommes disent aussi gagner en confiance en s’inspirant des histoires des autres et en constatant qu’ils ont pu soutenir les autres simplement par la qualité de leur présence.

Ils désirent entendre les autres hommes s’exprimer sur ce qu’ils ressentent pour se faire une idée plus juste de ce qui se passe dans leurs têtes. Savoir comment un homme pense et agit s’avère donc être un stimulant très puissant de l’adhésion d’un bon nombre de répondants aux activités du Réseau. (Dominic Bizot 2011)