Comme tout groupe d’entraide qui se respecte, le Réseau Hommes Québec assure à ses membres une écoute et un accueil exempts de discrimination et respectueux des différences, qui concordent ainsi avec le cadre de référence des principaux regroupements d’entraide québécoisRRASMQ, 1996). Le code d’éthique du RHQ le formule en ces termes:

Je ne fais aucune discrimination quant à la race, la couleur, la religion, l’âge, l’origine ethnique et l’orientation sexuelle et dans mon implication comme bénévole, je veille à prévenir et à éliminer la discrimination sous toute ses formes.RHQ (2015)

La plupart des membres disent avoir trouvé dans le groupe une occasion d’échapper aux attitudes conformistes auxquelles ils se butent trop souvent dans la vie de tous les jours, ce qui les motive à continuer ensemble. Bien que l’idée fasse consensus, la vigilance demeure de mise pour passer du principe à la réalité. Chaque membre doit veiller à ce que ce qu’il affirme ou fait dans le groupe n’illustre pas de jugements de valeur qui pourraient faire qu’un autre homme se sente exclu, qu’il ose le dire ou non.

tatoue

Parce que parfois, révéler son côté tendre exige du courage

Échapper à tous ces jugements et aux références qui nous ont toujours encadrés dans nos interactions, surtout si l’on veut parvenir à se positionner ou à mettre ses limites plutôt que de se taire et d’encaisser, n’est pas nécessairement chose facile. Un des principaux outils pour y arriver est de favoriser l’utilisation du «je», une méthode utilisée depuis longtemps autant par les professionnels que les groupes d’entraide, pour évoquer ce qu’ils vivent ou ressentent à l’extérieur ou à l’intérieur du groupe. Ils évitent ainsi d’émettre des critiques non constructives qui dépassent leur expertise.

Photo_of_Dr._Thomas_Gordon

Dr Thomas Gordon (1918-2002)

Tout d’abord, il faudra expliquer clairement à l’autre pourquoi son comportement ou ses paroles vous déplaisent, sinon il ne saura pas à quoi vous faites allusion. Ensuite, vous devrez lui décrire les effets négatifs que son comportement a sur vous. De plus, vous avez intérêt à lui exprimer ce que vous ressentez à cet égard. (Gordon 1996)